|
|
Accueil - Développement durable

Le développement durable à Rosny

Face au constat du réchauffement climatique et de la dégradation de l’environnement, il est impératif d’agir pour changer cette situation qui met en danger la planète et assombrit l’avenir des générations futures. Pour répondre à cette exigence, le développement durable propose un modèle de croissance qui repose sur trois piliers : économie, solidarité et environnement ; et qui appelle un renouvellement de nos modes de gouvernance et de coopération.

De nombreuses urgences environnementales et sociales menacent la planète du fait des activités humaines, en particulier l’effet de serre et les changements climatiques entraînant à leur tour une réduction de la biodiversité, des déséquilibres agricoles et économiques, des mouvements massifs de populations, ainsi que l’accroissement des inégalités et des risques de conflits.

JPEG - 70.6 ko
© lynea - Fotolia.com

Dans un monde globalisé, le développement durable est l’expression d’une prise de conscience de la communauté internationale de l’urgence à modifier nos comportements et nos habitudes de production et de consommation, afin de redonner une place à l’être humain dans un environnement sain et dans une société plus juste et solidaire. Il repose sur trois piliers : l’économie, la solidarité (entre les peuples, les territoires, mais aussi vis-à-vis des générations futures) et bien entendu l’environnement.

A ces piliers s’ajoute une composante transversale, indispensable à la définition et à la mise en œuvre de politiques et d’actions dites « durables » : la gouvernance. Celle-ci tend à se référer à la démocratie et se caractérise par le renforcement de la participation des acteurs de la société civile aux processus de décision, le développement durable appelant une rénovation de la relation entre décideurs, administrations et citoyens.

Le Haut Conseil de la Coopération Internationale (instance aujourd’hui disparue) évoque un autre pilier : la diversité culturelle, qui suppose créativité, échange, ouverture sur le monde ; nul en effet ne détient seul la solution aux problèmes actuels. La diversité culturelle renvoie au multilinguisme, aux pratiques et aux spécificités culturelles des populations, à l’apport et au rôle social et économique des migrants et des minorités, à la médiation et à la communication interculturelles. Cela invite aussi un porter un regard nouveau sur la solidarité entre le Nord, développé et industrialisé, et le Sud, émergent ou en voie de développement.

Selon le Rapport Bruntland (1987), «  le développement durable entend répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs  ».

Les négociations internationales sur le climat et l’environnement dans le prolongement du Protocole de Kyoto, les récents engagements européens en matière de réduction des Gaz à Effet de Serre (GES) et de promotion des énergies renouvelables, le fameux « Paquet Energie-Climat », ainsi que les orientations du Grenelle Environnement, témoignent de la nécessité d’une mobilisation coordonnée des Etats et des gouvernements, ainsi que de l’ensemble des acteurs de la société civile, et ce à tous les niveaux d’intervention (international, national, régional, local).

Plus d’informations :

Voir le site du Grenelle Environnement

Voir le site du Comité Français pour l’Environnement et le Développement Durable

accueil - ville internet @@@@@ - rosnylien - actep - Flux RSS - marchés publics - recrutement - contacts - plan du site - mentions légales